Comment couper du bois sans scie : 7 méthodes courantes
Travaux

Comment couper du bois sans scie : 7 méthodes courantes

Imaginez la situation suivante : vous êtes loin de votre atelier, mais vous avez vraiment besoin de couper des planches de bois. Dans des circonstances normales, vous prendriez probablement une scie à ce moment-là et le travail serait fait en une minute ou deux. Mais, comme vous êtes loin de votre atelier, vous n’avez aucune de vos scies sous la main. Il semble que vous deviez improviser un peu.

À ce stade, vous pourriez commencer à vous demander si vous pouvez vraiment couper du bois sans scie. Bien qu’un tel exploit soit possible, vous ne pourrez pas le faire en utilisant n’importe quel outil ou n’importe quelle technique. Au contraire, vous devrez combiner les deux afin d’obtenir une méthode fiable pour couper du bois sans jamais introduire une scie dans l’équation.

Ce guide vous apprendra sept méthodes différentes pour couper du bois sans scie. Comme vous le verrez, plusieurs outils courants que vous possédez dans votre garage ou dans un atelier de menuiserie peuvent vous aider à réussir dans ce domaine. Tant que vous respectez les procédures de sécurité appropriées, ces méthodes de sciage alternatives pourraient un jour vous être utiles.

Peut-on couper du bois sans scie ?


Avant d’aller plus loin, répondons à la principale question que tout le monde se pose : peut-on couper du bois sans scie ? La réponse est… oui, vous le pouvez ! Mais vous devez tenir compte de certaines conditions importantes avant de vous lancer dans une telle action.

La première de ces considérations est le fait qu’une coupe sans scie ne sera pas aussi nette et régulière qu’une coupe à la scie. Cela s’explique par le fait qu’une scie est un outil de coupe de précision, tandis que toutes les méthodes énumérées ci-dessous tentent simplement de remplir ce rôle en cas de besoin. Dans cette optique, toute méthode de coupe du bois autre que la scie ne doit pas être utilisée pour des tâches importantes et détaillées.

Deuxièmement, l’utilisation d’un outil alternatif pour couper le bois présente un risque accru pour la sécurité. Comme vous le savez, un artisan doit toujours utiliser les bons outils pour son travail. C’est toujours le cas ici, mais vous devrez contourner un peu les règles pour atteindre votre objectif sans scie. Soyez donc très prudent lorsque vous utilisez l’une des méthodes de coupe décrites ci-dessous.

7 méthodes courantes pour couper du bois sans scie


Une fois les bases posées, passons aux six méthodes.

N° 1 : Utilisation d’une hache

Si vous êtes coincé dans une situation où vous devez couper du bois et que vous n’avez pas de scie, il est peut-être temps de vous tourner vers l’une des plus anciennes méthodes de coupe du bois : la bonne vieille hache. Cette pièce de quincaillerie simple, mais efficace, peut vous aider à fendre le bois par la force.

Cependant, une hache ne peut fonctionner correctement que dans les mains d’un utilisateur qui connaît les règles d’usage.

Pour commencer, vérifiez que la tête de votre hache est bien aiguisée. Si elle ne l’est pas, prenez le temps de l’aiguiser, car une hache émoussée n’est qu’un lourd coin. Une fois que vous avez vérifié le tranchant de votre hache, vous pouvez commencer à aligner vos cibles.

Les haches sont les plus efficaces lorsqu’il s’agit de fendre de gros morceaux de bois. En d’autres termes, vous trouverez plus facile de couper des bûches non traitées avec votre hache.

Une fois que vous avez préparé votre cible, vous devez saisir fermement votre hache à deux mains. Une main doit se trouver près de la base tandis que l’autre doit se trouver à environ 2/3 de la tête. Tout en plaçant vos mains, placez la tête de votre hache à l’endroit où vous avez l’intention de frapper.

Une fois tout cela fait, vous êtes prêt à lever votre hache à une hauteur raisonnable et à la tirer vers votre cible.

Pour que cette méthode soit efficace, vous devrez probablement effectuer plusieurs coups. Cependant, vous pouvez accélérer le processus en entaillant le bois en forme de V. Ensuite, une fois que vous avez coupé presque tout le bois, vous pouvez le couper en deux. Ensuite, une fois que vous avez coupé presque tout le bois, vous devriez être en mesure de casser la largeur restante à la main.

N°2 : Utilisation d’une hachette

Couper du bois à l’aide d’une hachetteCertaines personnes considèrent la hachette comme le petit cousin de la hache. C’est vrai dans une certaine mesure, étant donné leur similitude. Il semblerait que le fait de couper du bois sans avoir besoin d’une scie soit également un trait de famille, car la hachette peut s’avérer très pratique à cet égard.

Bien entendu, il faut connaître la bonne technique pour utiliser une hachette de manière sûre et efficace.

Cette méthode pour couper du bois sans scie ressemble à celle de la hache, mais à plus petite échelle. Vous devez donc commencer par prendre la hachette dans votre main dominante et la placer à mi-hauteur de son manche.

Ensuite, fixez le morceau de bois visé (mais jamais avec votre autre main ou d’autres parties de votre corps).

Une fois que c’est fait, vous êtes prêt à balancer le tranchant de votre hachette vers le bas sur votre bois cible. En balançant, formez un « V » dans le bois pour faciliter une coupe plus nette et plus régulière.

Au final, vous devriez couper suffisamment de bois pour pouvoir simplement diviser la largeur restante sur votre genou.

3 : Utiliser un couteau de chasse aiguisé

Couper du bois à l’aide d’un couteau de chasseSi vous êtes surpris à l’extérieur sans scie, il y a de fortes chances que vous disposiez d’un couteau de chasse bien aiguisé. C’est d’autant plus vrai si vous faites du camping et que vous avez fait vos bagages pour votre excursion en plein air.

Comme vous le verrez, un couteau peut remplacer avantageusement une scie dans une situation aussi délicate.

Pour commencer, trouvez un morceau de bois modérément fin (comme une marque de taille moyenne). Fixez-le d’une main et saisissez le couteau de votre choix de l’autre. Idéalement, vous devriez utiliser un couteau large à lame fixe pour améliorer la couverture et la stabilité de la coupe.

Avec votre couteau, faites une petite marque à l’endroit où vous avez l’intention de faire votre coupe.

Ensuite, placez la lame de votre couteau dans cette rainure et commencez à faire un mouvement de sciage. Ce mouvement doit être lent et contrôlé car même un couteau bien aiguisé peut glisser dans ces circonstances.

Si votre couteau est suffisamment aiguisé, vous devriez être en mesure de couper la branche cible suffisamment pour la casser après un certain temps.

N° 4 : Utilisation d’une machette

Couper du bois à l’aide d’une machetteCertains amateurs de plein air préfèrent emporter un équipement de coupe plus volumineux lorsqu’ils vont camper. Si vous êtes l’un d’entre eux, vous trouverez peut-être votre machette fiable pour répondre à votre besoin de couper du bois en l’absence de scie.

Cette méthode requiert toutefois une attention accrue en matière de sécurité, étant donné le tranchant de la plupart des machettes.

Pour commencer, vous devez trouver un morceau de bois de taille moyenne à grande à couper. Il peut s’agir d’une bûche, mais votre tâche prendra du temps si vous choisissez cette voie. Une fois que vous avez choisi votre bois cible, vous devez faire une petite entaille sur la surface du bois à l’endroit où vous souhaitez le couper.

Pour ce faire, prenez votre machette dans votre main dominante et appliquez une légère pression lorsque le tranchant de la lame est sur le bois.

Une fois cette entaille réalisée, vous pouvez poser le tranchant de votre machette dans la crevasse et commencer à effectuer un mouvement de sciage. Dans la mesure du possible, vous devez effectuer des passages longs et lents dans le bois, plutôt que des passages rapides et courts. Il vous faudra peut-être, vous ou un assistant, maintenir votre morceau de bois cible en place pour l’empêcher de bouger.

Avec le temps, ce sciage devrait diviser votre bois jusqu’à ce qu’il puisse être cassé en deux à la main avec facilité.

N°5 : Utilisation d’un ciseau et d’un marteau

Couper du bois avec un ciseau Le prochain point est une méthode que certains pourraient considérer comme non conventionnelle. Mais en fait, l’utilisation d’un ciseau et d’un marteau pour fendre le bois est une technique utilisée par les menuisiers depuis des siècles. Bien que cette méthode nécessite un peu d’entraînement, vous constaterez qu’il s’agit de l’une des méthodes sans scie les plus fiables pour découper des planches de bois traité.

Pour commencer, prenez un ciseau dans votre main non dominante et un marteau (idéalement un maillet en caoutchouc large) dans votre main dominante.

Ensuite, vous devez aligner la tête de votre ciseau contre la surface de votre pièce à un angle d’environ 20 degrés. Dans cette configuration, le bord biseauté du ciseau doit être orienté vers le haut et son côté plat vers le bas.

Le ciseau restant en place, vous devez ensuite commencer à balancer votre maillet pour frapper le ciseau. Ce mouvement doit donner l’impression d’enfoncer un clou ou un pieu à un angle. Progressivement, vous verrez de gros morceaux de bois s’éjecter de votre planche de bois cible.

Si vous faites attention, cette méthode peut même être utilisée pour réaliser une coupe relativement propre comparable à celle d’une scie à refendre.

N° 6 : Utilisation d’une toupie

Couper du bois à l’aide d’une toupieBien que la situation soit rare, vous pourriez un jour vous trouver dans une situation où vous avez une toupie à portée de main mais pas de scie. Dans ce cas, vous pouvez utiliser votre toupie pour effectuer une coupe réussie, à la hauteur de ce qu’une scie est capable de faire.

Faites attention lorsque vous effectuez une telle découpe à l’aide d’une toupie, car vous utiliserez techniquement l’outil électrique en dehors de son utilisation prévue.

Pour commencer, prenez la mèche de toupie de votre collection qui est la plus aiguisée et qui offre la plus grande profondeur de coupe. Équipez votre toupie de la mèche choisie. Ensuite, préparez votre morceau de bois cible (idéalement quelque chose de plat et de large) en le fixant.

En cas de difficulté, vous pouvez demander à un assistant de tenir la cible en bois manuellement.

Ensuite, mettez la défonceuse en marche et tenez-la fermement en main. Ensuite, vous devez effectuer un seul passage sur votre cible en bois en ligne droite. Si les résultats sont satisfaisants, continuez à faire d’autres passages jusqu’à ce que vous ayez coupé la totalité du morceau de bois.

Vous pouvez également utiliser cette méthode pour couper les trois quarts de la largeur de la cible avant de casser le reste sur votre genou.

N° 7 : Utilisation d’une perceuse

Couper du bois à l’aide d’une perceuseBien que vous ne vous y attendiez peut-être pas, une perceuse peut également être utilisée pour couper du bois en morceaux en cas de besoin. Bien que cela s’écarte considérablement de l’objectif premier d’une perceuse, un artisan compétent devrait être en mesure d’accomplir la technique suivante avec facilité.

Toutefois, cette méthode convient mieux aux pièces de bois de taille moyenne et non aux pièces de bois de taille moyenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.